What’s New?

Certains prétendent que les témoins de la résurrection de Christ ont dû avoir des hallucinations ou expérimenter l'hystérie des masses, est-ce possible?



See this page in: English

Impression d'artiste de Jésus ressuscité

Presque tous les experts de toute tendance sont d'accord, les premiers disciples étaient eux-mêmes totalement convaincus qu'ils avaient vu le Christ ressuscité.[1]

Le message chrétien de la bonne nouvelle au sujet de la mort et la résurrection du Christ émane de presque chaque document du Nouveau Testament. La vraie question est donc la suivante: comment pouvons expliquer leur conviction manifeste? Souffraient-ils simplement d'hallucinations?

Si au début cela peut sembler plausible, de nombreux facteurs contradisent une telle notion.[2] Pour en énumérer quelques uns:

  1. Le grand nombre des témoins (des centaines): 1 Corinthiens 15:5-8)…

  2. Couvrant le spectre des types de personnalité (par ex., Jean 20—Pierre, Thomas, les deux Maries, etc.), contradisent la théorie d' hallucinations qui, par définition, ne sont pas des expériences partagées.

  3. Il n'existe pas de phénomène d'une vision collective. En règle général une seule personne l'expérimente à la fois, et cette personne doit s'attendre à la recevoir et être dans un état hautement émotionnel. Or, comme la Bible montre, aucun des disciples de Jésus ne s'attendait à ce qu'il ressuscite d'entre les morts. Luc dit que quand Jésus apparut à ses disciples, "Ils étaient saisis de frayeur et de crainte, ils pensaient voir un esprit" (Luc 24:37).

  4. L'erreur sur la personne ne peut être l'explication non plus. Les disciples auraient certainement reconnu la personne avec qui ils avaient passé chaque jour depuis plus de trois ans.

  5. La transformation substantielle, permanente et positive dans le style de vie de beaucoup de nouveaux convertis démolie toute théorie d'hallucination. L'éminent écrivain juif le Dr. Pinchas Lipide, a écrit,

    Lorsque cette bande d'apôtres appeurés pouvait soudainement être transformée du jour au lendemain en une société missionnaire confiante… Alors aucune vision ou hallucination n'est suffisante pour expliquer une telle transformation révolutionnaire.[3]

    Même si Lipide est rabbin Juif Orthodox qui n'accepte pas Jésus comme Messie, il admet les preuves indiscutables que Jésus a dû ressusciter d'entre les morts.

Qu'est-ce que tout cela signifie alors? (in English)

SIX OBJECTIONS DES SCEPTIQUES les plus fréquemment avancées par des critiques de la résurrection de Christ…

  1. La résurrection est un mythe, et non de l'histoire.

  2. Les récits de la résurrection sont remplis de contradictions.

  3. Le miraculeux est impossible.

  4. Quelqu'un a volé le corps.

  5. Jésus s'est évanoui tout simplement, puis a récupéré de ses blessures.

  6. Les témoins n'ont vu que ce qu'ils “voulaient voir”

References et notes de bas de page

  1. L'historien des classiques, le renommé Micahel Grant d'Oxford affirme, "Ces récits provent que certaines personnes étaient totalement convaincu que[Jésus était ressuscité]." [Michael Grant, Jesus: An Historian's Review of the Gospels (Scribner's, 1977), p. 176. Même le sceptique d'histoire, Rudolf Bultmann, concède la certitude des disciples d'être “authentique” in Kerygma and Myth, Vol. I, (SPCK, 1953), p. 42. Même le sceptique ardent John Shelby Spong admet, "La transformation [des disciples] était évidente et objective même si la cause de cette transformation est sujette à discussion. [Elle] faisait partie de cette explosion de puissance du premier siècle qui ne peut être niée par l'étudiant de l'histoire." [John Shelby Spong, Resurrection: Myth or Reality? (San Francisco: Harper San Francisco, 1994), p. 26.] [up]

  2. Peter Kreeft and Ronald Tacelli, Handbook of Christian Apologetics (Downer's Grove, Illinois: InterVarsity Press, 1994), p. 186f. Ce livre cite 14 erreurs fondamentales avec la théorie de l'hallucination. “Apologétique” ne signifie pas s'excuser, mais fournir une défence raisonnable (“apologia”) du Christianisme (1 Pierre 3:15). [up]

  3. Pinchas Lipide, The Resurrection of Jesus: A Jewish Perspective (Fortress Press, 1988), p. 125. [up]

Traduction: Colin Howells

Author: Rev. Gary W. Jensen, M.Div. Editor: Paul S. Taylor, Films for Christ. Provided by Films for Christ.

Copyright © 1998, Films for Christ, All Rights Reserved - à l'exception de l'usage spécifié dans la note “Usage and Copyright” page qui accorde aux utilisateurs de ChristianAnswers.Net des droits larges pour employer cette page dans leur foyer, dans leur témoignage personel, dans des églises et des écoles.

Films for Christ

ChristianAnswers.Net/francais
Christian Answers Network
PO Box 1167
Marysville WA 98270-1167        

Index ChristianAnswers.Net
CAN Home
Shortcuts
Christian Answers Network HOMEPAGE and DIRECTORY