What’s New?

Suis-je assez bon pour aller au Ciel ?



See this page in: English

De toutes les questions que vous vous poserez au cours de votre vie, la plus importante est sans doute celle-ci : " Suis-je assez bon pour aller au Ciel ? ". Vous pouvez y répondre en vérifiant si vous avez obéi aux Dix Commandements (cités ci-dessous). La plupart des gens diront probablement : " Eh bien, il y en a un ou deux auxquels je n'ai pas obéi, mais rien de bien grave, je n'ai tué personne, … "

Passons-les donc en revue, et voyons comment vous vous en sortez :

  1. “Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face”

    Watching TV. Illustration copyrighted.

    Dieu occupe-t-il la première place dans votre vie ? L'aimez-vous par-dessus tout ? Il y a plusieurs années, j'ai fait l'acquisition d'un poste de télévision pour mes enfants ; le premier soir après cet achat, ils ne prirent même pas la peine de venir me dire bonsoir lorsque je rentrai à la maison après le travail. Ils étaient trop occupés à regarder la télévision. J'allai l'éteindre et je leur expliquai que s'ils m'ignoraient parce qu'ils préféraient regarder la TV, ils reportaient leur amour sur le cadeau plutôt que sur celui qui le leur avait offert ; leur affection n'avait pas un bon sens des priorités. De la même manière, si nous aimons quelque chose ou quelqu'un - mari, femme, enfants ou même notre propre vie - plus que nous n'aimons Dieu, nous reportons en fait notre affection sur le cadeau plutôt que sur Celui qui nous l'a donné ; il s'agit là d'une transgression du Premier Commandement. (Matthieu 10 :37)

    En réalité, la Bible dit que nous devrions aimer Dieu à un point tel qu'en comparaison, notre amour pour nos parents et nos frères et sœurs, qui nous ont été donnés par Dieu, ressemblerait à de la haine.

    Il nous est aussi ordonné d'aimer notre prochain comme nous-même. Jésus prit l'exemple d'un Samaritain qui, trouvant un étranger blessé, pansa ses plaies, le conduisit à une auberge, et laissa à l'aubergiste une somme d'argent pour couvrir ses dépenses. Nous l'appelons le " bon Samaritain " mais en réalité il n'était pas " bon " : il obéissait simplement au commandement d'aimer son prochain comme lui-même. Il s'agit là d'une description de la manière dont Dieu s'attend à ce que nous aimions les autres humains : les aimer autant que nous nous aimons nous-mêmes… qu'ils soient amis ou ennemis.

    Avez-vous toujours aimé Dieu de tout votre cœur ? Avez-vous aimé l'humanité autant que vous-même ? Soyez vous-même votre propre juge. Au Jour du Jugement, serez-vous trouvé innocent ou coupable d'avoir enfreint ce Commandement ? Je ne vous juge pas : je vous demande simplement de vous évaluer vous-même avant ce Jour du Jugement. L'infraction à ce Commandement est punissable de mort.

  2. “Tu ne te feras pas d'image taillée”

    Cela signifie que nous ne devons pas nous créer un dieu qui soit à notre convenance, que ce soit avec nos mains ou dans notre esprit. J'ai été coupable à ce sujet : je me suis fait un dieu qui me convenait. Mon dieu ne me reprochait pas un mensonge " innocent " ou une demi-vérité ici et là ; mais en fait, ce dieu n'existait pas, il était un produit de mon imagination, une " image " que j'avais taillé à mon avantage. Votre Dieu est-il Celui qui est révélé par les Ecritures ? Si ce n'est pas le cas, vous vous êtes façonné un dieu qui vous convient, et vous avez ainsi commis le plus vieux péché de la Bible. L'Ecriture annonce cependant qu'aucun idolâtre n'entrera dans le Royaume des Cieux.

  3. “Tu ne prendras pas le nom du Seigneur en vain”

    Curse. Vous est-il arrivé de prendre le nom de Dieu en vain - au lieu de lui substituer un mot de cinq lettres exprimant le dégoût ? Même le nom d'Hitler n'était pas méprisé au point de l'utiliser comme injure. Si vous vous êtes servi de Son Saint nom de cette manière, vous avez proféré un blasphème et vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

  4. “Souviens-toi du jour du Sabbat pour le sanctifier

    J'ai ignoré ce Commandement pendant 22 ans. Bien que Dieu m'ait donné la vie, pas une seule fois je ne lui ai demandé ce qu'il attendait de moi. J'étais coupable d'avoir enfreint ce Commandement.

  5. “Honore ton père et ta mère”

    Dad and Mom. Illustration copyrighted. Avez-vous toujours honoré vos parents d'une manière qui soit agréable à Dieu ? Demandez-lui de vous rappelez vos erreurs de jeunesse. Peut-être les avez-vous oubliés, mais pas Lui.

  6. “Tu ne commettras pas de meurtre

    Angry Man. Illustration copyrighted. Jésus nous a prévenus du fait que la colère sans fondement nous rend passible de jugement. De même, si nous haïssons notre frère, Dieu nous qualifie de meurtrier. Par notre attitude et nos intentions, nous pouvons violer la Loi de Dieu.

  7. “Tu ne commettras pas d'adultère”

    Qui de nous peut dire qu'il a un cœur pur ? Jésus nous a mis en garde : " Vous avez appris qu'il a été dit: 'Tu ne commettras point d'adultère'. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. " Rappelez-vous que Dieu connaît chacune de vos pensées et chacun des péchés que vous avez commis. Le jour viendra où vous serez confrontés à Sa Loi, et la Bible nous dit que ceux qui sont impurs, les fornicateurs (ceux qui ont eu des rapports sexuels avant le mariage) et ceux qui ont commis l'adultère n'entreront pas dans le Royaume de Dieu. La sentence attachée à la transgression de ce Commandement est la peine de mort.

  8. “Tu ne déroberas pas”

    Paper clip. Illustration copyrighted.

    N'avez-vous jamais pris quelque chose qui appartenait à quelqu'un d'autre (quelle que soit la valeur de cette chose) ? Alors vous êtes un voleur, et vous ne pouvez pas entrer dans le Royaume de Dieu.

  9. “Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain”

    Vous êtes arrivé de dire un mensonge ? Alors vous êtes un menteur. Combien de mensonges faut-il pour mériter le titre de menteur ? Un seul. La Bible dit que les menteurs seront voués au Lac de Feu. Peut-être ne croyez-vous pas que la malhonnêteté est grave, mais Dieu le croit !

  10. “Tu ne convoiteras pas”

    Celui signifie que nous ne devons pas désirer ce qui appartient à quelqu'un d'autre. Ceux qui sont plein de convoitise n'hériteront pas du Royaume de Dieu.

Qui de nous peut prétendre qu'il n'a enfreint aucun de ces Commandements ? Nous avons TOUS péchés et, tout comme dans le cas de la loi civile, nous n'avons pas à avoir enfreint les dix commandements pour être considérer comme un hors-la-loi ; la Bible nous met en garde : " Celui qui désobéit à un seul commandement de la Loi, même s'il obéit à tous les autres, se rend coupable a l'égard de toute la Loi. " (Jacques 2:10)

Lamb. Illustration copyrighted. Un jour, une petite fille regardait un mouton paître : il paraissait tellement blanc sur ce fond de verdure. Puis il se mit à neiger et elle pensa : " A présent, ce mouton a l'air sale comparé à la neige qui est si blanche ! " C'était le même mouton, mais l'arrière-plan avait changé.

Lorsque nous nous comparons aux valeurs humaines, nous paraissons relativement propres, mais quand nous nous comparons à la blancheur éclatante de la justice de la Loi de Dieu, nous nous voyons tels que nous sommes, c'est-à-dire sale devant Lui. C'est en fonction de cette Loi que l'humanité sera jugée au Jour du Jugement.

Ce que je vais vous dire maintenant pourra vous sembler étrange, mais la pire chose que vous puissiez faire à ce moment de votre lecture est d'essayer de mettre votre vie en ordre par vos propres forces :--vous êtes conscient d'avoir péché, alors à partir de maintenant vous allez suivre les Dix Commandements, faire de bonnes actions, surveiller vos paroles et être pure en pensée. Mais un juge devrait-il laisser un meurtrier en liberté simplement parce que celui-ci affirme qu'il va mener une vie exemplaire dès aujourd'hui ? Non, il a une dette envers la justice et il doit être puni.

Girl looking into mirror. Illustration copyrighted. La Loi de Dieu est comparable à un miroir : ce qu'il vous montre est la réalité. Si vous voyez une tache d'œuf sur votre visage, vous n'allez pas la nettoyer à l'aide du miroir ; au contraire, ce que vous avez vu dans le miroir est censé vous envoyer chercher de l'eau pour laver la tache. Il en est de même avec le miroir de la Loi de Dieu : son but n'est pas que vous vous laviez avec.

Le reflet que vous voyez dans le miroir n'est pas très joli, mais si vous faites semblant de l'ignorer en refusant de reconnaître que vous êtes impur, toute cette 'saleté' prouvera votre culpabilité au Jour du Jugement, et il sera alors trop tard pour être purifié.

Man being arrested. Illustration copyrighted.Peut-être pensez-vous que Dieu, dans sa bonté, ne regardera pas à vos péchés. Or, si vous aviez commis de terribles crimes et que vous disiez au juge : " Je suis coupable, monsieur le juge, mais je crois que vous êtes un homme bon et que vous fermerez les yeux sur mes crimes ", le juge vous répondrait probablement : " Vous avez raison sur un point : je suis en effet un homme bon, et c'est bien pour cela que je vais m'assurer que justice soit faite et que vous soyez châtié pour vos crimes ".

Cette " bonté " de Dieu en vertu de laquelle de nombreuses personnes espèrent être sauvées au Jour du Jugement est justement ce qui les condamnera. Si Dieu est bon, Il se doit de punir les meurtriers, les menteurs, les voleurs, etc. … et l'Enfer ne sera vraiment pas un endroit agréable.

Quel terrible endroit doit être l'Enfer ! must be. Si vous lisez dans le journal qu'un homme a dû payer une amende de 5€ pour sa faute, vous en déduisez que son crime était assez insignifiant. Si par contre un homme se voit condamné à plusieurs fois la réclusion à perpétuité, vous vous dites que son crime devait être abominable. De la même manière, nous pouvons nous faire une idée du regard que Dieu porte sur le péché en voyant quelle peine il mérite : le châtiment pour l'éternité !

God's beautiful creations provide evidence of his power and love. (Photo copyrighted).

L'humanité, dans son ingratitude, ne se soucie jamais de remercier Dieu pour Ses merveilleuses bénédictions : la lumière, les couleurs, la nourriture, la joie, la beauté, l'amour, le rire… Il la privera donc de ces mêmes bénédictions. Au lieu d'exprimer sa gratitude en se pliant à la volonté de Dieu, l'humanité jure par Son Nom. Le châtiment sera juste… et extrêmement sévère.

Prenez le temps de lire ce que Jésus a dit à propos de l'Enfer en Marc 9:43-48. (Voyez aussi les articles de Christian Answers à ce sujet)

J'ai peur pour vous… Je vous en prie, regardez-vous avez sincérité dans le miroir de la Loi de Dieu, puis recherchez l' 'eau' qui peut vous laver de tout péché. Si vous ne croyez pas ce que je vous ai dit à propos de la réalité de l'Enfer, cela signifie que vous trouvez que Dieu est corrompu (qu'Il n'a pas le courage moral de faire régner la justice), que Jésus était un menteur, que les apôtres étaient de faux témoins, que les promesses de Dieu ne sont que des mensonges montés de toutes pièces ; et il n'est pas de plus grande insulte que de traiter Dieu de menteur.

En faisant cela, vous allongez encore la liste de vos transgressions.



Au sujet de l'Enfer, le Hadès et le Jugement

Y a-t-il un endroit qui s'appelle l'Enfer ?

Pourquoi a-t-on créé l'Enfer ?

Y a-t-il des personnes en Enfer aujourd'hui ?

Y aura-t-il littéralement un feu qui brûle en Enfer ?

Que devrait-on être prêt à faire pour éviter l'Enfer ?

Comment un Dieu d'amour peut-il envoyer quelqu'un en Enfer ?

Et si je ne crois pas dans l'Enfer ?


Imaginez ceci : vous rejetez le Sauveur, vous mourrez dans vos péchés, et vous découvrez alors que ce que je vous avais dit est bien la vérité de l'Evangile ? Il sera trop tard pour faire marche arrière, et vous serez jugé pour vos fautes. Si les choses se passent ainsi, et que votre regard croise le mien au Jour du Jugement, votre sang ne retombera pas sur ma tête, car je vous aurai dit la vérité et vous aurez choisi de l'ignorer… Votre sang retombera alors sur votre propre tête, et vous ne pourrez en tenir rigueur à personne sinon à vous-même.

Vous voyez le dilemme ? Vous êtes coupable d'avoir péché contre Dieu en personne et, puisque vous avez une conscience, vous avez péché 'en connaissance de cause'. A chaque fois que vous avez menti, volé, convoité, etc., vous saviez au fond de vous-même que c'était mal, n'est-ce pas ?

Le fait d'avoir péché contre Dieu vous effraie-t-il ? Cela devrait être le cas, car en réalité vous avez offensé Dieu par vos péchés. La Bible dit que Son courroux repose sur vous et que vous êtes devenu un 'ennemi de Dieu à cause de vos fautes'. Mais laissons la peur ouvrir la voie au bien, de la même façon que la crainte de sauter d'un avion volant à haute altitude vous incite à vous munir d'un parachute. Que votre désir de vivre ouvre votre cœur à la Bonne Nouvelle du Salut.

Je ne suis pas le seul qui ne désire pas vous voir finir vos jours en Enfer. L'équipe qui s'occupe ce site Web à jour s'en soucie suffisamment pour avoir publier cet article, en risquant le ridicule et le rejet ; Dieu Lui-même ne veut pas non plus que vous périssiez.

Pour vous illustrer l'incroyable chose qu'Il a accomplie pour vous dans l'Evangile, regardons à nouveau ce que dit la loi civile :

Judgement. (Photo copyrighted).

Imaginez que vous vous tenez devant un juge en raison de vos nombreux crimes importants Toutes les preuves sont contre vous et il ne reste aucun doute quant à votre culpabilité. Vous devez soit payer une amende de 250.000€, soit purger une lourde peine de prison ; or, vous n'avez pas la moindre pièce. Le juge s'apprête à conclure l'affaire, il lève son maillet et… à ce moment, quelqu'un que vous ne connaissez pas s'avance et paie l'amende à votre place! Dès que vous acceptez le paiement, vous êtes libre. Le jugement a été rendu, la loi a été appliquée et, bien plus, l'étranger qui a payé votre amende vous a montré combien il se soucie de vous ; son acte était la preuve de cet amour.

C'est là ce que Dieu a fait pour vous en la personne de Jésus-Christ. Vous êtes coupable, Il a payé l'amende il y a 2.000 ans. C'est aussi simple que ça ! La Bible le dit ainsi : " Il fût brisé pour nos iniquités… Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous… Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. " (Esaïe 53 :5 ; Galates 3 :13 ; Romains 5 :8)

Ce n'était pas une mince affaire pour Jésus que de mourir pour nous. La seule chose qui pouvait satisfaire à l'exigence de la Loi Eternelle était la mort dans la souffrance dans la souffrance. Quel amour Dieu a pour nous ! Il a souffert une agonie au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer afin que nous n'ayons pas à être puni pour nos péchés. Sa mort sacrificielle et sa résurrection font que vous n'avez plus à rester sous le coup de votre dette envers la Loi, et que Dieu peut vous offrir la vie éternelle si vous Lui obéissez ; la mort n'aura plus de prise sur vous si vous appartenez à Jésus-Christ.

Jet plane. Illustration copyrighted. On offrit un parachute à deux hommes qui se tenaient dans un avion. Au premier, on dit que le parachute allait rendre son vol plus confortable, tandis qu'au deuxième homme on disait qu'il allait devoir effectuer un saut à 8000 mètres d'altitude. Quand l'avion fut pris dans de sévères turbulences, le premier homme retira son parachute en voyant que celui-ci n'améliorait vraiment pas son vol. Le deuxième homme, par contre, s'accrocha davantage à son parachute. C'est la raison pour laquelle l'homme mettait son parachute qui avait déterminé s'il allait le garder sur lui ou non.

Dans la même optique, la raison pour laquelle vous venez au Seigneur Jésus ne devrait pas être le désir de trouver la paix, la joie, le vrai bonheur, la solution à vos problèmes conjugaux, la fin de vos soucis, etc. (avoir en fait un vol plus confortable). Elle devrait plutôt être d'échapper au grand saut à venir - car vous aurez à franchir les portes de la mort. Alors, lorsque vous entrerez dans une zone de turbulences (qui sont les problèmes de la vie), votre foi ne vacillera pas.

Que faire alors? Tout simplement, repentez-vous et placez votre confiance en Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur. Ne remettez pas votre décision à demain.

Eye. Illustration copyrighted. Vendriez-vous l'un de vos yeux pour un million d'euros ? Les deux yeux pour 20 millions ? Aucune personne saine d'esprit ne le ferait. Pour vous, les yeux n'ont pas de prix, bien qu'ils ne soient que le miroir de votre âme. Pourtant, votre vie (votre âme) a tellement de valeur que Jésus a dit que la valeur de vos yeux n'est rien en comparaison. Il a dit que si votre œil vous conduisait à pécher, il vaudrait mieux l'arracher et entrer borgne dans le Royaume de Dieu, que d'aller en Enfer avec vos deux yeux (Matthieu 18 :9). En d'autres mots, de toutes les choses qui tendent à avoir la priorité dans votre vie (santé, travail, etc.), la seule qui importe vraiment est votre destinée éternelle.

Man in sorrow. Illustration copyrighted. Pensez à l'homme qui a commis l'adultère. Sa fidèle épouse veut qu'il revienne ; quelle est alors l'attitude qu'il devrait adopter lorsqu'il l'abordera ? Il faudrait qu'il soit rempli d'humilité et du désir d'être pardonné, et déterminé au plus profond de son cœur à ne plus jamais simplement penser à commettre encore l'adultère.

C'est comme cela que vous devriez venir à Dieu (voyez la prière du Roi David dans le psaume 51). Placez votre confiance en Jésus-Christ de la même manière qu'en un parachute : plus que de simplement 'croire' que celui-ci peut vous être utile, vous mettez votre foi en pratique en l'endossant.

Confessez à Dieu que vous avez péché contre Lui et Sa Loi. Demandez-lui de pardonner vos péchés. Remerciez-Le de ce que Jésus-Christ soit mort sur la croix à votre place et a payé pour vos péchés. Croyez qu'Il est ressuscité et qu'Il a remporté la victoire sur la mort pour toute l'humanité. Acceptez la vie éternelle qu'Il vous offre par Sa grâce, et que jamais vous n'auriez pu mériter. Placez votre confiance en Lui afin qu'Il soit votre Seigneur et Sauveur.

Ensuite, lorsque vous aurez fait la paix avec Dieu, lisez quotidiennement la Bible et obéissez à ce qu'elle enseigne.

Voyez aussi :

Si vous avez pris la décision de suivre Christ, dites-le-nous. Ce sera un sujet d'encouragement, nous prierons pour vous et nous vous enverrons davantage d'informations pour vous aider à démarrer dans la foi. Cliquez ic


Jésus-Christ est-il la réponse à vos questions?

Voir nos réponses aux FAQ au sujet du salut, du pardon, de l'évangile et plus encore - Cliquez

L'Histoire de Dieu Get off to a great start, by reading God's Story: From Creation to Eternity (foundational knowledge for your Christian life) (multimedia) - Go
(or get the video)

[ Si cette information vous a aidée, veuillez considérer dans la prière un don afin d'aider à payer les dépenses encourues afin de vous aider, vous et votre famille, à affermir votre foi! Les dons sont déductibles dans certains pays. ]

Auteur: Ray Comfort de Living Waters Publications. From the tract Are you Good Enough to go to Heaven?. Edited by Films for Christ.

Traduction : Virginie Thémans

Web page Copyright © 2001, Living Waters Publications, Tous droits réservés - sauf comme signalés sur la page « Usage and Copyright attachée.

Ray Comfort, Living Waters Publications

ChristianAnswers.Net/francais
Christian Answers Network
PO Box 1167
Marysville WA 98270-1167        

Jésus-Christ est-il la réponse à vos questions? ChristianAnswers.Net
CAN Home
Shortcuts
Christian Answers Network HOMEPAGE and DIRECTORY